Marion Dufresne À la une

L’expédition Walters Shoal explore la vie des monts sous-marins du 22 avril au 18 mai.

IUCN MembersMembres

L'UICN est une union démocratique – découvrez nos Membres et comment rejoindre l'UICN.

2016 IUCN CongressCongrès de l'UICN

Les Membres définissent l’agenda du développement durable post-2015 - Suivre les résultats 2016.

Inger AndersenDirectrice générale

Découvrez les activités d'Inger Andersen: déclarations, discours et mises à jour des médias sociaux.

218

États et agences gouvernementales sont Membres de l'UICN.

1 100+

ONGs font partie du réseau UICN.

Rejoignez-nous

16 000+

experts dans six commissions évaluent l'état des ressources naturelles de la planète.

160+

L' UICN a des Membres dans plus de 160 pays. Découvrez nos activités par région.

Accueil

  • Un nouveau programme de l’UICN va aider les carnivores et les humains à coexister dans toute l’Afrique


    Protéger les lions, les guépards et d’autres espèces emblématiques de l’Afrique en aidant les communautés locales à coexister avec ces prédateurs est l’objectif d’un nouveau programme de 12 millions d’euros financé par la Commission européenne et géré par l’initiative SOS — Sauvons nos espèces de l’UICN.
  • Giraffe

    Les girafes et de nouvelles espèces d’oiseaux sont menacées selon la Liste rouge de l’UICN


    Cancun, Mexique, 7 décembre 2016 (UICN) – Plus de 700 espèces d’oiseaux nouvellement identifiées ont été évaluées pour la dernière mise à jour de la Liste rouge des espèces menacées de l’UICNTM, et 11% d’entre elles sont menacées d’extinction. Cette mise à jour révèle un déclin dévastateur de la girafe, causé par la destruction des habitats, les troubles civils et la chasse illégale. La population totale de la girafe a subi un déclin de 40% ces 30 dernières années. Elle est classée dans la catégorie Vulnérable sur la Liste rouge de l’UICN. 
  • Iguaçu National Park, Brazil

    Le statut de Patrimoine mondial n’écarte pas les menaces d’extraction et de barrages dans les sites naturels


    Paris, le 26 octobre 2016 – L’industrie extractive et les grands barrages sont parmi les plus grandes menaces pour les sites naturels du Patrimoine mondial, qui comptent des enseignes tels que le Parc des Virunga, Iguaçu et les Sundarbans. Voilà l’une des conclusions de la session du Comité du patrimoine mondial, suivant les recommandations de l'Union internationale pour conservation de la nature (UICN). La réunion s’est close aujourd'hui au siège de l'UNESCO à Paris.
Last updated - Sat, 29 Apr 2017
Go to top